Organisation des transports

Le médecin référent du patient juge de l’opportunité d’un transport médicalisé ou non (ambulance, VSL, taxi conventionné, transports en commun) et établit la prescription nécessaire.

Quand le patient arrive en « transfert » d’un établissement hospitalier (c’est à dire dans les suites immédiates d’un séjour en établissement de soins), une prescription médicale pour les deux premiers transports doit être établie par le service d’origine.

Il appartient au patient de contacter un transporteur en fonction de la prescription établie. En effet, le centre n’est pas en mesure d’organiser les déplacements, ni de choisir un transporteur. Toutefois, il pourra aider le patient dans ses recherches.

Les frais de transports sont pris en charge à 65 % par les organismes de sécurité sociale, les 35 % restants étant à la charge du patient ou de sa mutuelle (sauf prise en charge à 100% pour les personnes en ALD ( si le séjour est en rapport avec l’ALD) et en accidents de travail.

Copyright (c) 2017 La Chataigneraie Tous droits réservésMentions légales